OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur une initiative du Collectif Etc. et du Bureau de l’Envers nous avons assemblés quelques planches pour mettre debout une installation quartier Belsunce, à Marseille.

Il s’agît d’une sorte d’agora, de bancs, d’une barre de traction, de jeux pour enfants, de panneaux d’affichage et de jardinières.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pas de demandes d’autorisations, pas de commanditaire et pas de budget pour ce projet, juste l’envie de faire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On a d’abord construit une série de piliers de soutènement, du genre qu’on pose pour renforcer les murs fatigués. Le graphisme et la construction prennent cette ossature comme grille de composition.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, entre chaque pilier on a construit des modules et au-dessus on a écrit :

« Louise », parce que « Louise Michel » c’est le nom donné à cette place, parce que c’est un groupe d’habitants qui a choisi ce nom et qu’il a fallu qu’ils se battent pour qu’il soit inscrit sur une plaque, alors que les autorités et les aménageurs ne voyait pas vraiment d’intérêt à nommer cet espace, qui était considérée comme un « vide » et que l’organisme de gestion — ironiquement — considérait comme un espace anarchique.

Collectif-Etc-Belsunce-Tropical-existant

« Louise » parce que la Louise de 1870, la Louise de la Commune, la femme, la révolutionnaire, l’anarchiste. « Louise » tout court, en marque d’affection. « Louise » écrit en grandes lettres capitales. « Louise » écrit en lettres miroirs pour réfléchir avec elle.

Ta Tata En Tutu - Berges de Seine - Collectif Etc

Le visage d’une femme, vaguement Louise, en morceaux, qui recouvre la structure. Un visage qui enveloppe la place de sa présence. Louise présente sans être là, c’est pas son visage exactement représenté, c’est pas seulement la Louise de 1870, c’est la Louise atemporelle, c’est ses idées qui se diffusent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ta Tata En Tutu - Berges de Seine - Collectif Etc


Le Collecteur