Marquant le besoin de contrôler la vie sauvage aux abords des villes le cadastre implante à distance régulière ses panneaux jaunes, quadrillant l’espace incontrôlable de la forêt. Pointés au centre de la photographie ces tiges recouverte d’une tête jaune numérotée apparaissent comme les épingles qui tiennent le paysage en place.

Quadriller l’espace, le normer, l’organiser. La forêt comme un tissu qui s’échappe, s’écoule, se pli, se froisse, s’étale. Innacceptable dans la ville tendue, solide, compté, dompté. Dompter la forêt. Au fouet, attacher, contraindre, épingler la forêt. Compter le volume de bois, recenser la population animale, comparer les essences. Découper en parcelles de deux hectares. Numéroter, enregistrer, analyser, étudier, annoter. Ne rien laisser au hasard, ne pas se laisser envahir: contenir.


Le Collecteur