Poème d’Arnaud Labory
Interprétation graphique de Pierre Tandille

Interprétation graphique d’un poème d’Arnaud Labory publié dans la revue [avant-poste] et reproduit en partie ici :

Chant XVI

astrolabe à petite écoutille Wanda.

plusieurs fois télégraphié stop pas de réponse stop attends encore un peu stop
puis décollage retour stop
se marteliait-il sans cesse.

& tapent les bottes sur les marches
& pied droit
pied gauche
pied droit & pied gauche
puis
pas de porte.

lit métallique sur la droite
fracture du disque
sons abrégés
souffle dans la porte
haut de la pièce qui se referme tout doucement & de manière ogivale
vue de la plaine par le hublot

espace clos

(vent qui balaie & rend le paysage immobile & légèrement flou & déplacement
vers la droite & 3 arbres sur sols poussière rouge style western)

pulsations un coup bref silence deux coups brefs.

seul dans immensité sauvage / écart dans le temps

distribution de la ration journalière par appel bip bip

bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip

[…]

L’homme sans ventre

Arnaud Labory


Le Collecteur